lamaisondesmarguerites

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure… et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Morceau choisi : Motordu est le frère Noël

Motordu est le frère Noël

Cette année-là, Marie-Parlotte et son petit frère Nid-De-Koala croyaient encore au Père Noël. Leurs parents, le Prince de Motordu et la Princesse Dézécolle entretenaient le mystère autour de cette belle légende. Cependant ils laissaient leurs enfants s’occuper eux-mêmes de la décoration du traditionnel lapin de Noël. Celui-ci était magnifique.

Tout blanc, il brillait de toutes ses anguilles, grâce à sa guirlande électrique bien disposée et à ses poules dorées.

Au pied du lapin les pantoufles des deux gamins n’attendaient plus que les souhaits du Père Noël.

_ Moi, répétait Nid-De-Koala pour la millième fois, j’ai toujours voulu une voiture, ça, c’est un beau souhait ! Et puis un microbscope, pour voir les plus petites de toutes les petites bêtes. J’espère que le Père Noël m’apportera tous ces souhaits dont je rêve. Pas toi ?

_ Moi, répondit Marie-Parlotte, les yeux brillants, mon souhait c’est d’avoir un peu seul. Tu sais, ces grandes images à reconstituer avec des centaines de petits morceaux autour de soi. Ah ! On se sent peu seul, parmi eux.

_ C’est tout ? S’étonna Nid-De-Koala.

_ Oh non ! Il y a aussi tout ce qu’il faut pour être une infirmière : une meringue pour faire les piqûres, une blouse toute manche et un appareil pour mesurer l’attention. 

_ Les enfants, ordonna leur mère, montez dans votre chambre. A votre réveil vous trouverez tous vos souhaits. 

A peine les enfants s’étaient-ils endormis, bien au chaud dans leurs bras de lit, qu’on sonna à la porte de leur chapeau. [ C’était le père Noël en personne qui avait beaucoup d’ennuis. Son traîneau était en panne et sa tournée était compromise ! ] Toujours prêt à rendre ses vis aux gens, le Prince de Motordu alla chercher sa boîte à fourbi contenant des paires de minces, des clés en glaise et même une berceuse à percussion. Il se glissa sous le traîneau, vérifia l’état des houx, contrôla les niveaux d’os et d’huile. Puis il nettoya les bougies qui étaient encrassées.

Le père Noël avait pris beaucoup de retard. Aussi demanda-t-il au Prince de Motordu de l’aider à finir sa distribution de souhaits.

La princesse leur offrit deux glaces de café brûlant avant de partir.

_ Au boulot ! décida le Père Noël

_Oui, approuva le prince, sinon, nous allons nous mettre en renard.

Dehors il faisait un froid de loup mais le traîneau possédait de chaudes et épaisses croûtes de verdure.

Pef, Motordu est le frère Noël, Folio Cadet

Publicités

4 Commentaires

  1. Mes enfants ont vraiment adoré le Prince de Motordu, les livres sont tout abîmés, mais ils les gardent précieusement. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Lors du Salon du Livre, à Gaillac, récemment, M. PEF était là, mais la veille du jour où j’ai parcouru les stands. J’ai vraiment été déçue, mais j’ai, malgré, acheté deux de ses livres.
      J’adore l’épanouissement jubilatoire que l’on a à lire ses pages.

      J'aime

  2. Merci, merci Lou… c’est trop joli 🙂

    Aimé par 1 personne

    • J’aimerai bien voir la clé à glaise et la berceuse à percussion. Oui, comme tu dis, c’est trop poli ! 😆

      J'aime

Sous votre plume !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Lumières de l'ombre

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

"Le blog avec des hauts et des bas de soi (e)"

plumes d'anges

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Lectures au coeur

Photographie et poésie

PAC

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Presquevoix...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Feuilles de Choux

Au fil des jours !.....

Eclats de Mots

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Objet Blog[u]ant Non Identifié

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le journal de Perlette

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

voix de l'oubli

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Oxymoron fractal

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Bonheur du jour

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Almanachronique des villes et des campagnes

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

J'ai descendu dans mon jardin...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Au Bois des Biches

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

VALERY LORENZO

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le Jardin d'Aime Haut

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Elisabeth Baysset

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Les carnets de Mathilde

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Espaces, instants

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

La photo du jour

Pour l'amour de la photo!

Déblogue

Voir, sentir, goûter, toucher, ouïr Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?

Les beautés de Montréal

J'ai toujours cru que, par la beauté des mots, on pouvait changer le monde (Armand Gatti)

%d blogueurs aiment cette page :