lamaisondesmarguerites

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure… et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Suivez le guide

Dans le Musée Henri de Toulouse-Lautrec, une vitrine avec des sculptures de Paul Gaugin.

Approchez, approchez !

Nous revoilà aux portes du Musée albigeois Henri de Toulouse-Lautrec.

Ce musée se trouve dans les murs du Palais de la Berbie, que nous appelions, il y a bien longtemps, l’Archevêché.

C’est beau n’est-ce pas ? Mais attendez, encore, d’en voir plus. 😉

Mesdames et Messieurs voici Sainte-Cécile !

Sainte-Cécile d’Albi, dans toute sa splendeur !

TdF dans le Tarn

Le Tour de France traverse, ce jour, 15 juillet, mon département : le Tarn. J’insère des photos de précédents billets, pour que vous puissiez mettre les roues de votre vélo dans celles du peloton cycliste…
Désolée, l’orientation initiale, lors de la prise de vue, est retenue par WP, malgré les modifications apportées après le déchargement sur mon ordi. Donc, un peu de gymnastique, en attendant que je retrouve le fichier source et faire la modification en fonction…. Pas sûre que j’y arrive. 😦

Il traversera Rabastens,

 

 

Puis Lisle-sur-Tarn. Bastide tarnaise et sa place carrées au arcades.

Ils emprunteront la RN88 sous les ombrages des platanes pour filer vers Gaillac.

Les cyclistes longeront le Tarn pour traverser le coeur de Gaillac faisant la fête avec les places envahies par les manèges et divers stands d’animations.

Le peloton passera non loin de la Tour Pierre de Brens,

et de la place du Griffoul.

Je serai à ma fenêtre pour apercevoir les cyclistes passant devant la maison familiale avant de s’échapper vers les coteaux de Senouillac.

Ils n’apercevront pas le Château de Mauriac, pourtant proche.

Le parcours traversera le petit village de Fayssac où demeurent mes amis.

Et je sais, d’avance, que vous prendrez plaisir à profiter de la beauté de mon département : le Tarn.

Mutua sic homines….

MUTUA SIC HOMINES UTINA COCORDIA JUGAT UT SIBI PARTIRI COMODA CUCTA VELINT.

(Puisse une concorde mutuelle unir entre eux les hommes, pour qu’ils veuillent se partager tous les biens de ce monde).

Pour en savoir plus, un clic, ici.

Cadran solaire proche du baldaquin, en haut des escaliers de Ste-Cécile d’Albi.

Laurier rose

Dans mon jardin. Et dire qu’il provient d’une branche mise à enraciner dans une bouteille d’eau minérale, puis plantée et devenue un arbuste imposant.

Saint Michel

Ce vendredi 6 juillet, en allant au marché.

L »abbaye St Michel de Gaillac en cours de rénovation. La Maison du Vin et son musée la jouxtant et dominant les rives du Tarn.

C’était au théâtre, ce soir-là

« Bientôt la nuit descend ; tout Paris s’illumine ;
Et mon bonheur, enfin, est complet, si je vais
M’assoir à ton parterre, ô Théâtre-Français ! »

Jules Laforgue « Epicurisme » (extrait)

Fin d’une belle soirée, Albi a mis ses habits de lumière.

Vue rapide sur le kiosque et le jardin du Vigan.

 

Au théâtre ce soir.

Les premières pièces de théâtre auxquelles j’ai assistées, c’était grâce à la télévision. Et même dans mon enfance, il y avait celles mises en scène par Claude Santelli. Souvenirs, souvenirs.

Un air de famille, des informations ici….

Extrait de la pièce : dialogues.

 

Retour au théâtre

Le théâtre des Lices à Albi. Des informations, ici.

Une atmosphère tamisée, du rouge velours, des sièges confortables, une fresque en voûte, un théâtre à l’italienne (je crois), aux dimensions humaines, chaleureuses.

Les spectateurs s’installent, les techniciens et organisateurs partagent une boisson sur scène. Bientôt les trois coups !

Les « armes » de la ville d’Albi. Signification, ici.

Lumières de l'ombre

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

"Le blog avec des hauts et des bas de soi (e)"

plumes d'anges

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Lectures au coeur

Photographie et poésie

PAC

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Presquevoix...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Feuilles de Choux

Au fil des jours !.....

Eclats de Mots

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Objet Blog[u]ant Non Identifié

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le journal de Perlette

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

voix de l'oubli

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Oxymoron fractal

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Bonheur du jour

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Almanachronique des villes et des campagnes

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

J'ai descendu dans mon jardin...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Au Bois des Biches

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

VALERY LORENZO

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le Jardin d'Aime Haut

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Elisabeth Baysset

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Les carnets de Mathilde

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Espaces, instants

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

La photo du jour

Pour l'amour de la photo!

Déblogue

Voir, sentir, goûter, toucher, ouïr Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?

Les beautés de Montréal

J'ai toujours cru que, par la beauté des mots, on pouvait changer le monde (Armand Gatti)