lamaisondesmarguerites

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure… et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Petite lessive

Je continue à trier, ranger, donner, recycler des affaires dans notre maison familiale.

Je trouve de petits trésors, des mots sur de petits carrés de papier…

Cette semaine, dans un coffre à tissus divers, ces jolies petites robes que MamLou avait cousues pour ses deux filles.

MamLou n’avait pas appris la couture. Mais elle était douée. Elle n’avait pas de machine à coudre alors, il y a un peu plus de 60 ans. Brodées de nids d’abeille, coutures à petits points et surfilées, entièrement, de ses mains, boutons de perle, petite veste en coton, tricotée comme crochetée.

Quelques copeaux de savon de Marseille, délayés dans un cuvette, ces petites robes ont été rapidement lavées puis étendues.

Et voilà, dans le bleu du ciel de ce jeudi 15 août.

Elle palliait l’absence de moyens, de magasins, par une minutie et une obstination à faire de la couture. Elle défaisait des vêtements achetés puis traçait la forme des éléments sur de grandes feuilles de journal. Entre temps, il y a eu la machine à coudre Omnia, où l’on « pédalait ».

MamLou nous a cousues des pantalons, des jupes, des robes, des vestes. Non seulement, elle cousait, mais tricotait, brodait et crochetait. Comme beaucoup de mamans à cette époque là !

Comme le temps a passé. Si vite.

Publicités

11 Commentaires

  1. J’imagine ton émotion en lavant délicatement ces trésors, ces robes!
    Et oui, les « ancianas » savaient tout faire, sommes-nous manchottes? ;-)))

    Aimé par 1 personne

    • MamLou avait passé le relais en nous enseignant ce qu’elle savait : coudre à la machine, broder, tricoter, rapiécer, surfiler, crocheter laine ou coton. Mais nous n’avons jamais fait aussi bien qu’elle ! Et maintenant, je n’ai plus les yeux pour beaucoup de ces tâches.
      Avec mon tout premier salaire, j’avais acheté : une machine à coudre, un dictionnaire et un beau transistor à cassettes. Oh combien tout cela est éloigné des objectifs de la jeunesse actuelle. 😆

      J'aime

  2. Comme c’est touchant, mignon et attendrissant de savoir que ta chère maman faisait tout cela de ses mains. Tu as fait de magnifiques découvertes en triant. J’imagine l’émotion pour toi.
    C’est un doux partage, merci Lou et bon dimanche ♥

    Aimé par 1 personne

    • Oui, comme à chaque fois. Pas toujours aux larmes, mais souvent en vibrations. Comme si justement, maman nous passait le témoin, depuis « ailleurs ». Tout comme lorsque j’ai retrouvé, dans une petite poche d’un de ses sacs à main, le chapelet que j’aurais aimé tant déposer dans ses mains pour son dernier voyage.

      J'aime

  3. Encore un bel hommage à MamLou et à toutes ces femmes héroïques qui passaient leur vie à oeuvrer sans jamais se plaindre…
    Bisous chère Lou
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Aimé par 1 personne

    • Oui, combien de femmes ont ainsi procédé… En sachant que ces petites robes ont été taillées dans le tissu d’après-guerre. J’ai retrouvé une photo que j’avais prise de maman en train de coudre à sa machine à coudre. Il y a bien longtemps. Je la déposerai peut-être ici ?
      Merci pour les bisous. 😉

      J'aime

  4. Et qu’allez vous faire de ces très jolis petits vêtements ? Le temps passe vite, surtout à l’intérieur de nous 😉

    Aimé par 1 personne

    • Je crois que je vais rechercher une boîte plus importante pour y glisser tous les petits trésors trouver dans les armoires, tiroirs ou livres. Ce jour, j’ai trouvé un tout petit agenda où MamLou avait noté quelques détails d’un petit séjour dans le pays niçois avec Jean, mon père.
      J’ai comme l’impression d’être un détective qui, avec tous ces indices, dresse le portrait d’une inconnue.

      J'aime

  5. C’est beau, merci pour le partage !

    Aimé par 1 personne

  6. Ce dut être des trouvailles chargées d’émotions fortes.
    Il est vrai que les mamans de cette époque se débrouillaient par elles-mêmes pour économiser et habiller le mieux possibles leurs enfants. On sent que ta maman a réalisé ces travaux avec patience et amour.
    Lorsque nous avons vidé la maison familiale après le décès de notre maman, nous avons ressenti les mêmes émotions que toi et beaucoup de souvenirs d’enfance enfouis nous sont revenus avec plaisir.
    Ce fut le cas lorsque nous avons retrouvé certains vêtements et des cadeaux de fêtes des mères qu’elle avait emballés ou des photos de ses enfants qu’elle avait gardées dans ds petits albums.

    J'aime

Sous votre plume !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Les lames du dragon

«Chaque couteau est une légende»

La Maison des Marguerites

Continuons l'aventure

Le Grand Est

Des petits voyages en France et des aventures dans l'Est du globe

Lumières de l'ombre

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

"Le blog avec des hauts et des bas de soi (e)"

plumes d'anges

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Lectures au coeur

Photographie et poésie

PAC

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Presquevoix...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Feuilles de Choux

Au fil des jours !.....

Eclats de Mots

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Objet Blog[u]ant Non Identifié

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le blog de Perlette

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

voix de l'oubli

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Oxymoron fractal

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Bonheur du jour

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Almanachronique des villes et des campagnes

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

J'ai descendu dans mon jardin...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Au Bois des Biches

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

VALERY LORENZO

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le Jardin d'Aime Haut

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Elisabeth Baysset

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Les carnets de Mathilde

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Espaces, instants

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

La photo du jour

Pour l'amour de la photo!

Déblogue

Voir, sentir, goûter, toucher, ouïr Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?

Les beautés de Montréal

J'ai toujours cru que, par la beauté des mots, on pouvait changer le monde (Armand Gatti)

%d blogueurs aiment cette page :