lamaisondesmarguerites

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure… et le monde est vaste, n'est-ce pas !

« Soirs » d’Albert Samain

D’Albert Samain

SOIRS

I

Calmes aux quais déserts s’endorment les bateaux.
Les besognes du jour rude sont terminées,
Et le bleu Crépuscule aux mains efféminées
Éteint le fleuve ardent qui roulait des métaux.

Les ateliers fiévreux desserrent leurs étaux,
Et, les cheveux au vent, les fillettes minées
Vers les vitrines d’or courent, illuminées,
Meurtrir leur désir pauvre aux diamants brutaux.

Sur la ville noircie, où le peuple déferle,
Le ciel, en des douceurs de turquoise et de perle,
Le ciel semble, ce soir d’automne, défaillir.

L’Heure passe comme une femme sous un voile ;
Et, dans l’ombre, mon cœur s’ouvre pour recueillir
Ce qui descend de rêve à la première étoile.

II
Le Séraphin des soirs passe le long des fleurs…
La Dame-aux-Songes chante à l’orgue de l’église ;
Et le ciel, où la fin du jour se subtilise,
Prolonge une agonie exquise de couleurs.

Le Séraphin des soirs passe le long des cœurs…
Les vierges au balcon boivent l’amour des brises ;
Et sur les fleurs et sur les vierges indécises
Il neige lentement d’adorables pâleurs.

Toute rose au jardin s’incline, lente et lasse,
Et l’âme de Schumann errante par l’espace
Semble dire une peine impossible à guérir…

Quelque part une enfant très douce doit mourir…
Ô mon âme, mets un signet au livre d’heures,
L’Ange va recueillir le rêve que tu pleures.

III

Le ciel comme un lac d’or pâle s’évanouit,
On dirait que la plaine, au loin déserte, pense ;
Et dans l’air élargi de vide et de silence
S’épanche la grande âme triste de la nuit.

Pendant que çà et là brillent d’humbles lumières,
Les grands bœufs accouplés rentrent par les chemins ;
Et les vieux en bonnet, le menton sur les mains,
Respirent le soir calme aux portes des chaumières.

Le paysage, où tinte une cloche, est plaintif
Et simple comme un doux tableau de primitif,
Où le Bon Pasteur mène un agneau blanc qui saute.

Les astres au ciel noir commencent à neiger,
Et là-bas, immobile au sommet de la côte,
Rêve la silhouette antique d’un berger.

 

Comme devant un tableau qui pourrait être de Claudine. 😉

 

 

Publicités

8 Commentaires

  1. Sourire de nuit 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Cette âme de Schumann qui plane sur le soir est superbe aussi…un beau tableau!

    Aimé par 1 personne

    • S’envoler, léger, en contemplant un tableau. Cela m’arrive. En ce moment, il y a une très belle exposition de peintres norvégiens au Musée Toulouse-Lautre, et là, il y a matière à planer… 😉

      J'aime

  3. absolument superbe ! il y a des poètes qu’on ne connait pas assez

    Aimé par 1 personne

    • Il y a des trésors à découvrir sur le « Paradis des Albatros » où l’on peut savourer une multitude de textes. Merci les Cafards, c’est toujours un plaisir de vous lire ici.

      J'aime

  4. Merci Lou pour ces merveilleux mots et les notes de pianos si douces. Que c’est beau ♥

    Aimé par 1 personne

    • Ah la Poésie, combien de fois elle a réconcilié mon « âme » avec un quotidien un peu compliqué, alors.

      J'aime

Sous votre plume !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Lumières de l'ombre

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

"Le blog avec des hauts et des bas de soi (e)"

plumes d'anges

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Lectures au coeur

Photographie et poésie

PAC

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Presquevoix...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Feuilles de Choux

Au fil des jours !.....

Eclats de Mots

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Objet Blog[u]ant Non Identifié

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le journal de Perlette

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

voix de l'oubli

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Oxymoron fractal

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Bonheur du jour

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Almanachronique des villes et des campagnes

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

J'ai descendu dans mon jardin...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Au Bois des Biches

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

VALERY LORENZO

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le Jardin d'Aime Haut

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Elisabeth Baysset

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Les carnets de Mathilde

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Espaces, instants

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

La photo du jour

Pour l'amour de la photo!

Déblogue

Voir, sentir, goûter, toucher, ouïr Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?

Les beautés de Montréal

J'ai toujours cru que, par la beauté des mots, on pouvait changer le monde (Armand Gatti)

%d blogueurs aiment cette page :