lamaisondesmarguerites

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure… et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Scène d’un autre temps


En premier plan, Jean, mon père, sa soeur tante Jeanne, assise. Son fils, Guy. Son mari, Marc. Et en arrière plan, Tante Marie. Et j’en conclus, que mon oncle et parrain, frère aîné de mon père, Louis prenait la photo. Tous sont disparus.
Un jour, lorsque je reprendrai le pinceau, je m’inspirerai de cette scène…

Années 39/40

LE SOMMEIL – Augustine-Malvina Blanchecotte

Les perdus, les absents, les morts que fait la vie,
Ces fantômes d’un jour si longuement pleurés,
Reparaissent en rêve avec leur voix amie,
Le piège étincelant des regards adorés.

Les amours prisonniers prennent tous leur volée,
La nuit tient la revanche éclatante du jour.
L’aveu brûle la lèvre un moment descellée.
Après le dur réel, l’idéal a son tour !

Ô vie en plein azur que le sommeil ramène,
Paradis où le cœur donne ses rendez-vous,
N’es-tu pas à ton heure une autre vie humaine,
Aussi vraie, aussi sûre, aussi palpable en nous,

Une vie invisible aussi pleine et vibrante
Que la visible vie où s’étouffent nos jours,
Cette vie incomplète, inassouvie, errante,
S’ouvrant sur l’infini, nous décevant toujours ?

Publicités

6 Commentaires

  1. « La nuit tient la revanche éclatante du jour » j’aime bien ce vers. Oui, tous disparaissent mais sont présents en nous, et un jour nous disparaîtrons. Le plus beau cadeau que l’on puisse nous faire c’est de penser à nous encore longtemps 😉

    Aimé par 1 personne

    • Oui, le souvenir que nous conservons des êtres que nous aimions leur accorde « l’immortalité », immortalité relative. Quant à moi, elle sera bien limitée, mais tant que mes ami(e)s et très proches seront là… Sans mélancolie, ceci dit, car c’est ainsi. 😉

      J'aime

  2. Pour nous une photo « d’époque » très vivante, pour toi, bien sûr, des souvenirs à la pelle.

    Aimé par 1 personne

    • Mon père, bien sûr, tout est dit mais rien n’est dit, cependant. Mon parrain, si bourru mais si chéri. C’est à lui que je dois d’avoir eu mon Ours Martin, et que j’ai toujours. Ma tante Jeanne à qui je ressemblerais. Mon cousin Guy qui me prenait sur le porte-bagages de son vélo, m’a-t-on dit, devint pilote d’avion puis vécu au Canada. Ma tante Marie dont ma relation avec elle, était, disons, « très électrique ». Mon oncle Marc, la jovialité. Photo prise dans mon pays natal.

      J'aime

  3. Oh! Que j’aime ces anciennes photos. Elles ont tant d’histoires à nous raconter. Parfois, j’ouvre le carton des photos en vrac et j’aime voir ces photos de familles, mes grands-parents, mes parents et d’après ce qu’une tante me racontait, je m’imagine leur vie.
    Merci Lou de ce beau moment et pour le magnifique poème.
    Bisous accompagnés de petits flocons 😉

    Aimé par 1 personne

    • Mais combien y-a-t-il de photos dont personne ne peut, désormais, en raconter l’histoire. Parfois, surgit, un mot, un nom, un lieu qui situe ce que l’on nous a raconté. Il faudrait que je retrouve une photo, où mon père, adolescent, était au volant d’une voiture ancienne. Il y a, c’est sûr, de vrais trésors dans les boîtes à chaussures… 🙂
      La neige est en Aveyron, mais nous plusieurs jours de pluie.

      J'aime

Sous votre plume !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

"Le blog avec des hauts et des bas de soi (e)"

plumes d'anges

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Lectures au coeur

Photographie et poésie

PAC

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Presquevoix...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Feuilles de Choux

Au fil des jours !.....

Eclats de Mots

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Objet Blog[u]ant Non Identifié

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le journal de Perlette

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

voix de l'oubli

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Oxymoron fractal

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Bonheur du jour

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Almanachronique des villes et des campagnes

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

J'ai descendu dans mon jardin...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Au Bois des Biches

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

VALERY LORENZO

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le Jardin d'Aime Haut

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Elisabeth Baysset

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Les carnets de Mathilde

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Espaces, instants

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

La photo du jour

Pour l'amour de la photo!

Déblogue

Voir, sentir, goûter, toucher, ouïr Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?

Les beautés de Montréal

J'ai toujours cru que, par la beauté des mots, on pouvait changer le monde (Armand Gatti)

%d blogueurs aiment cette page :