lamaisondesmarguerites

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure… et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Morceau choisi : Mon cher Théo…


Extrait des Lettres de Van Gogh…

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/vangogh.pdf

Mon cher Théo,

Lundi matin j’ai reçu ton mandat telegraphique de 50 francs dont je te remercie bien.– Seulement je n’ai pas encore reçu ta lettre ce qui me surprenait un peu.

J’ai recu une lettre de Gauguin qui dit avoir reçu de toi une lettre contenant 50 fr. Ce dont il etait très touché et dans laquelle tu lui disais un mot du projet.

Comme moi je t’avais envoyé ma lettre à lui, il n’avait lorsqu’il écrivait pas encore reçu la proposition plus nette.

Mais il dit qu’il a l’expérience que lorsqu’il était avec son ami Laval à la Martinique à eux deux ils s’en tiraient à meilleur compte qu’un des deux seuls, qu’il était donc bien d’accord sur les avantages qu’aurait une vie en commun .

Il dit que ses douleurs d’entrailles continuent toujours encore et il me parait bien triste. Il parle d’une esperance qu’il a de trouver un capital de six cent mille francs pour établir un marchand de tableaux impressionniste et qu’il expliquerait son plan et qu’il voudrait que toi tu fus à la tête de cette entreprise.

Je ne serais pas étonné si cette espérance est un fata morgana, un mirage de la dèche. plus on est dans la dèche – surtout lorsqu’on est malade – plus on pense à des possibilités pareilles.

J’y vois donc dans ce plan surtout une preuve de plus qu’il se morfond et que le mieux serait de le mettre à flot le plus vite possible.

Il dit que lorsque les matelots ont à deplacer un lourd fardeau ou une ancre à lever, pour pouvoir soulever un plus grand poids, pour être capable d’un effort extrême, ils chantent tous ensemble pour se soutenir et se donner du ton. Que c’est là ce qui manque aux artistes. Je serais donc bien etonné s’il n’était pas content de venir. mais les frais de l’hôtel & de voyage sont encore compliqués de la note du médecin, ainsi ce sera bien difficile.

Mais il me semble qu’il devrait laisser la dette en plan et des tableaux en gage si c’est qu’il vienne ici, et si les gens n’acceptent pas cela laisser la dette en plan sans tableaux en gage. J’ai bien été obligé de faire la même chose pour venir à Paris  et quoique j’ai eu une perte de bien des choses alors cela ne peut se faire autrement dans des cas comme cela et mieux vaut marcher en avant quand même que rester dans le marasme.

Je ne suis pas parti pour Stes Maries – ils ont fini de peindre la maison et j’avais à payer et puis j’ai à prendre provision de toiles assez considérable. et des cinquante francs il me reste un louis  et nous n’avons que mardi matin, encore cela etait donc guère possible que je parte et je crains pour la semaine prochaine que ce sera pas encore possible pas non plus.–

j’ai appris avec plaisir que Mouries est venu loger chez toi .–

L’Hôtel Dieu à Arles accueillant l’espace Van Gogh

 

Advertisements

4 Commentaires

  1. L’argent, l’argent… hier, aujourd’hui, demain, les artistes sont toujours à la recherche de ce pain vital…

    J'aime

  2. Comme suggéré dans cette lettre, ah s’ils avaient chanté….!
    Merci Lou, j’aime beaucoup aussi les cartes postales.
    Bonne semaine, un beso

    J'aime

  3. Bonjour
    Une lettre qui parle d’argent…C’est étrange mais les temps ne changent pas….
    Je passe te souhaiter une bonne année: joie, bonheur, santé et la réalisation de tous tes rêves!
    Bisous

    J'aime

  4. Merci Lou de ce très joli billet, texte et photos. J’aime beaucoup mais la vie n’était pas facile pour eux aussi.
    Gros bisous 😉

    J'aime

Sous votre plume !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

"Le blog avec des hauts et des bas de soi (e)"

plumes d'anges

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Lectures au coeur

Photographie et poésie

PAC

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Presquevoix...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Feuilles de Choux

Au fil des jours !.....

Eclats de Mots

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Objet Blog[u]ant Non Identifié

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le journal de Perlette

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

voix de l'oubli

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Oxymoron fractal

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Bonheur du jour

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Almanachronique des villes et des campagnes

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

J'ai descendu dans mon jardin...

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Au Bois des Biches

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

VALERY LORENZO

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Le Jardin d'Aime Haut

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Elisabeth Baysset

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Les carnets de Mathilde

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

Espaces, instants

Une envie de vous faire partager ce qui m'entoure... et le monde est vaste, n'est-ce pas !

La photo du jour

Pour l'amour de la photo!

Déblogue

Voir, sentir, goûter, toucher, ouïr Comment peut-on dire que la vie n'a pas de sens ?

Les beautés de Montréal

J'ai toujours cru que, par la beauté des mots, on pouvait changer le monde (Armand Gatti)

%d blogueurs aiment cette page :